Il reste quelques tailles pour la veste Girls - just want to have fun !

Change Now 2020 - Quoi de beau pour l'avenir ?

" It is now time for ordinary people to do extraordinary things "

C'est le motto de cet événement qui a pour ambition de rassembler tous les acteurs de l'innovation pour la planète. Pas moins de 1000 solutions étaient attendues, 250 speakers et 100 pays représentés sur trois jours. Au milieu des exposants, les pitchs, les workshops et les conférences se succèdent sur 3 jours. Des initiatives pour nettoyer l'océan, aux villes zéro impact carbone, en passant par la mode responsable, on vous a fait une petite sélection de ce melting pot.

Barbès-Rochechouart

La France désire être leader sur la mode durable

Brune Poirson a ouvert le cycle de conférences sur la mode responsable. Avec la fameuse - fausse - statistique selon laquelle la mode serait la 2ème industrie la plus polluante. Ce n'est pas tout à fait vrai, mais il reste tout de même énormément de choses à améliorer. Et une loi a été récemment votée pour interdire la destruction des stocks en France. En conséquence, on s'agite pour trouver des solutions de revalorisation (upcycling) ou de recyclage et c'est une bonne nouvelle !

Une dose d'inspiration

On est un peu restées sur notre faim question matières innovantes, mais on a pu (re)découvrir, pêle-mêle : Le fil qui fond de Resortecs, et qui permet donc de recycler les vêtements plus facilement Le filtre anti-microfibres de Planet Care Les jeans recyclés de Mud jeans L'appli qui permet de tracer la vie d'un vêtement de Viji

L'art n'était pas en reste avec les sculptures en plastique de Johé Bruneau. Sur le stand Luma Arles, nous avons également découvert qu'on pouvait faire de très jolies choses avec des algues. Enfin, après l'intervention de Julie Gautier, apnéiste et artiste, et la projection de son court métrage - AMA -nous sommes reparties avec une bonne dose d'inspiration.

 alt=
Poétique Paris

Trouver des solutions pour demain

On retient de cette édition de belles initiatives. Certaines déjà connues du grand public, comme les emballages zéro déchet ou la valorisation du "made in local", avec notamment Fleurs d'ici, dont la fondatrice Hortense Harang, a reçu le BCG Social Entrepreneur of the year. D'autres à plus grande échelle qui concernent les institutions et les villes, on pense à Tony Estanguet qui a annoncé la volonté de faire des J.O. de Paris 2024 un événement à faible impact environnemental.

Sous la voûte du Grand Palais, grandes figures et anonymes semblaient animés d'un même désir : trouver des solutions pour demain. En apercevant, Boyan Slate, dont la prometteuse solution Ocean Cleanup a du être revue, on a pas pu s'empêcher que vous aussi vous participiez indirectement à cette grande révolution. Par exemple, quand vous décidez de commander une de nos créations aux doublures 100% en bouteilles recyclées.

Doublure stylée et 100% recyclée !

Commandez ici !